Les hommes du domaine

Portraits des hommes qui se sont succédés sur le domaine

LOUIS GABRIEL DANEY:

Tendrement surnommé le « grand chef » par son petit fils.

Louis Gabriel Daney, était un homme à la main de fer.

Qui dirigeait de façon stricte, sa vie personnelle, aussi bien que sa vie professionnelle.

Mort à l’âge de 97 ans il eu du mal à transmettre le Cru d’Arche Pugneau à son fils Jean-Pierre.

JEAN PIERRE DANEY:

Jean Pierre Daney engagé très jeune dans l’armée.

Il fût maintenu prisonnier durant 5 longues années de sa vie, lors de la seconde guerre mondiale.

Lorsqu’il fût libéré, il décida de venir travailler avec son père, sur l’exploitation.

Il garda le statut d’aide familliale durant 25 ans, avant de pouvoir prétendre au statut de chef d’exploitation.

Amoureux de la nature avant d’être un passionné de la vigne, Jean-Pierre était avant tout chasseur.

Qualifié par son fils de personne « débrouillarde » et de « brave homme », il éleva ses 3 fils autour de ses deux passions: la nature et la vigne.

JEAN-FRANCIS DANEY:

Arrivé en 1976 sur l’exploitation familiale, il prit vite goût au monde viticole. Dans lequel il vut évoluer son père et son grand-père.

Lui-même qualifié par ses deux filles de personnage « hauts en couleurs » avec un sens de l’humour à tout épreuve.

Jean Francis est aussi un chanteur et un ramasseur de champignons hors pair !

 

Bien sur avant ces hommes se sont succèdés d’autres hommes… Tel que Paul Destanques; beau-père de Louis Gabriel, Robert Ferrand ; grand-père maternel de Jean-Francis et bien d’autres…

Mais aussi des femmes, qui comme le précise Francis, ont eu elles aussi un rôle très important dans l’histoire de ce domaine. Et ont contribué à leurs manières à faire vivre l’histoire du Cru d’Arche Pugneau.

« L’histoire d’une famille, c’est l’élément d’une chaîne qui déroule ses maillons jusqu’à nous… » Thérèse Renaud